SafeTeam Academy
>
Blog
>
Articles scientifiques
Publié le
15/7/2022

Gestion de crise en anesthésie

Malgré des progrès considérables en matière de sécurité des patients en anesthésie, les événements indésirables graves peuvent toujours présenter une incidence élevée durant la période périopératoire. Or, en situation d’urgence, le temps ainsi que les capacités cognitives se trouvent souvent limités. Les professionnels de santé ont moins de facilité à restituer une liste d’actions à mener et le risque de soumission aux biais cognitifs est augmenté. Dans cet esprit, La SafeTeam Academy a concocté une nouvelle formation e-learning pour les anesthésistes et infirmiers anesthésistes “ Gestion des situations critiques au bloc opératoire ” permettant également de valider le DPC.

Ces 50 dernières années, l’anesthésie a connu des progrès remarquables en termes de qualité et sécurité des patients. Une enquête SFAR-Inserm montrait une diminution de la mortalité en anesthésie divisée par 10 entre 1980 et 2000. 

Les situations critiques en anesthésie sont peu courantes mais lorsqu’elles surviennent, il est primordial de les détecter et de les prendre en charge rapidement. Cette détection nécessite une conscience de la situation et les manœuvres de récupération reposent sur différentes compétences non techniques comme le leadership, le travail en équipe, une communication efficace ou encore une gestion de la charge de travail effective.

Gestion de crise et aides cognitifs en anesthésie

En anesthésie/réanimation, les situations critiques peuvent être diverses : hypotension artérielle peropératoire, hypoxémie peropératoire, patient non intubable et non oxygénable, arrêt cardio-circulatoire à l'induction anesthésique, etc. 

Bien que certaines de ces situations puissent être fréquentes, ces situations peuvent engendrer un stress important et engagent parfois le pronostic fonctionnel ou vital du patient.

Du fait de leurs caractères inhabituels, les situations critiques au bloc opératoire ou en réanimation nécessitent de maîtriser des compétences en gestion de crise (Crisis Ressource Management) : capacité d’analyse de la situation, mobilisation des connaissances et ressources, capacités techniques individuelles pouvant se confronter au stress, au fonctionnement cognitif humain mais également à la difficulté du travail en équipe.

Or, en situation d’urgence, le temps ainsi que les capacités cognitives se trouvent souvent limités par le stress, une charge mentale très élevée et une complexité potentiellement accrue sur le plan opérationnel. Restituer de tête la liste des actions à mener peut s’avérer difficile et peu performant, certains biais cognitifs comme l’effet tunnel (erreur de fixation) ou biais de confirmation peuvent erroner notre conscience de la situation.

Une gestion de crise performante repose sur plusieurs principes qui peuvent être déjà mis en place et maîtriser en situation de routine. Ces principes sont ceux du CRM pour Crew Ressource Management, développé entre autres par la NASA. Le CRM a été transposé en médecine entre autres par l’anesthésiste David GABA et traduit par Crisis Ressource Management. Le CRM repose sur plusieurs principes. La mise en place d’aides cognitives ou l’appel à l’aide précoce en sont des exemples.

Élément fondamental du Crew Resource Management, l'usage d'aides cognitives doit devenir un réflexe chez les professionnels de santé dans la médecine moderne de demain. Qu'il s'agisse des risques en aéronautique, du risque incendie ou encore du risque militaire, les aides cognitives, encore appelées "pense bête", "aide mémoire" ou "procédures d'urgence" sont essentielles.

Les aides cognitifs correspondent à des  informations structurées, pas à pas, au plus près de l’événement, dont l’objectif est d’améliorer la performance de l’équipe médicale et paramédicale en guidant le raisonnement, listant l'enchaînement des actions et évitant l’oubli d’étapes. Elles peuvent être rédigées pour des situations de routine ou de crise sous plusieurs formes (aides cognitives, fiches d’urgences, checklists) et sur des supports variés (papier ou numérique).*

Concrètement, les aides cognitives sont des outils créés dans le but de guider les utilisateurs dans la réalisation d’une ou plusieurs tâches. Leurs objectifs principaux sont de réduire le risque d’erreurs et d’augmenter la rapidité d'exécution de ces tâches.

Les aides cognitives permettent de standardiser les processus afin d’éviter les oublis et afin de s’assurer qu’aucune étape ne soit omise. Pour ce faire, elles sont pensées pour être utilisées pendant la réalisation de ces tâches.

Le plus souvent, elles correspondent à une liste de missions précises permettant aux professionnels de santé de se remémorer les différentes étapes d’une prise en charge complexe mais également d’appliquer leurs savoirs d’une manière appropriée à une situation d’urgence.

Afin de maximiser leur efficacité, les aides cognitives sont destinées à être un outil d’équipe qui implique la bonne connaissance et une appropriation, notamment par l’utilisation des aides cognitives lors d'exercices de simulation de crise en équipe.*

Avec pour objectif principal la réduction du risque d’erreur, la SFAR participe activement à cette évolution, avec des fiches disponibles sur son site concernant la gestion des situations critiques en anesthésie et en réanimation.

L'université de Stanford et l'université d'Harvard ont été des précurseurs dans la conception d’aides cognitives en anesthésie. Voici quelques visuels et les liens pour s’en inspirer.

L'anesthésiste australien David BORSHOFF que nous avions eu l'honneur d’accueillir dans le Patient Safety Report n°12 a également été à l'origine des ACM - Anesthesia Crisis Manual - que l’European Society of Anesthesiology and Intensive Care met à disposition sur son site

L'anesthésiste Jean Christophe CEJKA fut également un des premiers à digitaliser et rendre dynamiques les aides cognitives avec l'outil MAX by MEDAE.

Notons enfin l'effort récent de la Société Française d’Anesthésie Réanimation dans ce domaine avec la mise à disposition de fiches sur son site concernant la gestion des situations critiques en anesthésie et en réanimation, et l’association avec Facteurs Humains en Santé pour la création de recommandations de pratiques professionnelles dédiées aux facteurs humains en situation de crise.

SafeTeam Academy et la gestion de crise en anesthésie

La SafeTeam Academy a concocté une nouvelle formation e-learning pour les anesthésistes et infirmiers anesthésistes “ Gestion des situations critiques au bloc opératoire ” permettant de valider le DPC.

Au travers de cas vidéo-immersifs, la formation aborde des situations très concrètes de l’anesthésie permettant aux apprenants de challenger la gestion de crise : 

  • Hypotension artérielle peropératoire sous anesthésie générale
  • Hypoxémie peropératoire sous anesthésie générale
  • Patient non intubable et non oxygénable
  • Arrêt cardio-circulatoire à l'induction anesthésique.

Le CRM de manière générale et l’emploi d’aide cognitive en particulier font partie intégrante de notre démarche et s'inscrivent dans la plupart de nos formations, en particulier celle sur la gestion de crise pour laquelle vous pouvez être accrédité.

Connectez vous à votre espace mondpc.fr et recherchez l'organisme 9827 ASN ANESTHESIA SAFETY NETWORK pour découvrir notre action DPC sur la gestion des situations critiques au bloc opératoire.

Ce nouveau parcours de formation offre la possibilité aux apprenants de développer leurs compétences non techniques, d’appréhender le Crisis Ressource Management et d’améliorer leur leadership.

Si vous aussi vous souhaitez participer à la fiabilisation des soins, les formations SafeTeam Academy sont faites pour vous ! 

Pour en savoir plus sur nos actions DPC, écrivez à l’adresse suivante : contact@safeteam.academy.

* Anesthésie & Réanimation, volume 6, Société Française d’Anesthésie et de Réanimation
* https://sfar.org/espace-professionel-anesthesiste-reanimateur/outils-professionnels/boite-a-outils/aides-cognitives-en-anesthesie-reanimation/
photo de l'auteur de l'article du blog de la safeteam academy
SafeTeam Academy
Innover en santé par la vidéo-simulation
Revenir au blog
logo safeteam

Nos équipes s’engagent à évaluer vos besoins, et à vous apporter une réponse en moins de 48h