SafeTeam Academy
>
Blog
>
Articles scientifiques
Publié le
7/4/2022

Débriefing en équipe et annonce d’un dommage associé aux soins

L’annonce d’un dommage associé aux soins est avant tout une démarche centrée sur le patient. Afin de participer à l’amélioration de la sécurité des soins, chaque professionnel doit fournir une information transparente et exhaustive au patient. Accompagner un patient dans des instants difficiles nécessite une communication adaptée, qui ne s’improvise pas. Découvrez les conseils de la SafeTeam Academy.

Près d’un professionnel de santé sur deux sera impliqué dans un accident grave (événement indésirable grave) durant sa carrière. Si les stratégies de prévention et de récupération existent et sont généralement connues, les stratégies d'atténuation restent importantes et gagnent également à être connues.
Le débriefing à chaud en équipe et l'annonce du dommage associé aux soins aux patients et à leurs parents sont les points fondamentaux de la stratégie d'atténuation du dommage. 

Que ce soit sur le plan moral, éthique ou encore légal, l’annonce d’un dommage associé aux soins fait partie des devoirs du professionnel de santé. Selon le Code de la santé publique*, “ toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé ”.

En principe, ce devoir d’information est dû uniquement au patient mais dans certains cas l’information peut être délivrée aux ayants droit ou représentaux légaux (décès du patient, patient mineur ou sous tutelle…).

L’annonce d’un dommage associé aux soins s’accompagne généralement d’une forte charge émotionnelle. Annoncer à un patient qu’il a été victime d’un accident ou d’une erreur durant un soin peut être un moment compliqué pour les professionnels de santé. 

Pour répondre aux attentes des patients mais également pour inscrire les pratiques professionnelles dans une démarche d’amélioration continue, lever certaines barrières comme le manque de formation, la difficulté des soignants à gérer leurs émotions ou encore la crainte d’un éventuel procès est primordial.

Avec pour objectif de rassurer et accompagner les professionnels de santé dans cette démarche souvent difficile mais également pour répondre aux attentes et aux besoins légitimes des patients, la Haute Autorité de Santé a publié un guide à ce sujet que nous vous partageons. 

Une démarche centrée sur l’équipe patient-soignants et sur l’amélioration de la sécurité des soins

Selon la Haute Autorité de Santé, un événement indésirable est défini comme “un événement ou une circonstance associé aux soins qui aurait pu entraîner ou a entraîné une atteinte pour un patient et dont on souhaite qu’il ne se reproduise pas de nouveau“.*

Tous les événements indésirables entraînant une atteinte pour un patient, que ce soit des “presques-accidents” ou des incidents sans conséquences physiques devraient faire l’objet d’une annonce. 

L’annonce d’un dommage associé aux soins est avant tout une démarche centrée sur le patient. Afin de participer à l’amélioration de la sécurité des soins, fournir une information transparente et exhaustive au patient est fondamental. 

Pour reconstruire et maintenir cette relation durant ce moment difficile, la communication est un élément-clé. Toutefois, celle-ci ne peut s'improviser et doit être adaptée.

Suite à un accident, une des attentes des patients est de comprendre ce qui s’est passé et pourquoi l’accident s’est produit. Dans cet esprit, l’équipe soignante doit se réunir dans les suites immédiates de l’accident afin de comprendre ce qu’il s’est passé, c’est le débriefing à chaud, qui permettra de désamorcer les émotions dans l’équipe soignante, de restituer et comprendre les faits.

Le débriefing à chaud réalisé, il convient de préparer l’annonce aux patients ou à ses proches.

Cette annonce fait appel à des compétences non techniques qu’il convient de développer et mettre en avant.

La Haute Autorité de Santé a formulé quelques conseils dans son guide “ Annonce d’un dommage associé aux soins “ qui permettent de structurer l’annonce et éviter quelques écueils : 

  • Présentation des professionnels présents, 
  • Reconnaissance du dommage, 
  • Description des faits, 
  • Expression de regrets et présentation d’excuses, 
  • Concertation avec le patient sur la continuité des soins, 
  • Proposition d’offres de soutien, 
  • Finalisation de l’entretien avec proposition de rendez-vous ultérieurs et orientation sur les voies de recours envisageables.

Pour aider les professionnels de santé dans l’annonce d’un dommage associé aux soins, la SafeTeam Academy vous partage, en plus de ces conseils, le fait de personnaliser votre propre méthode. Si vous n’en avez pas, des méthodes comme la méthode de SPIKES existent et peuvent également être utilisées. Que signifie SPIKES ?

  • Setting: lieu propice, personnes-clés présentes,
  • Perception: interroger le patient sur sa perception de la situation,
  • Invitation: demander au patient la quantité d'informations qu'il désire connaître,
  • Knowledge: exposer les faits médicaux, dans les cas où la nouvelle n'est pas bonne, l'exposer d'emblée avant de passer aux faits,
  • Emotions: être empathique et réconfortant,
  • Support: exposer la stratégie et la suite des événements.

SPIKES est un guide "générique" d'annonce de mauvaises nouvelles, les plus réfractaires à la langue Anglaise trouveront la version traduite "EPICES" proposée dans cet article de la Revue Médicale Suisse.

Ces situations sont toujours uniques et parfois complexes, s'y entraîner est essentiel.

Et souvenons-nous de la dimension humaine de ces annonces, notamment dans la qualité de la communication et la prise en compte des émotions, des patients comme celle des soignants.

Comme le disait Walter Baile et Robert Buckman, deux auteurs de Spikes, dans le titre d'une de leur correspondance : "Breaking Bad News: More Than Just Guidelines"*

La SafeTeam Academy et l’annonce d’un dommage associé aux soins

Les patients touchés par un dommage associé aux soins ont de nombreuses attentes. Ils souhaitent savoir, comprendre et être informés. Cependant, accompagner les patients des ces moments difficiles ne s’improvise pas et face à de telles situations, pleines d’émotions, les professionnels de santé se trouvent parfois désemparés.  

La SafeTeam Academy a dans ses premiers développements fait le choix d’aborder cette thématique et de proposer un module sur l’annonce d’un dommage associé aux soins pour permettre aux professionnels de santé d’anticiper ces situations. 

Au travers d’une vidéo-immersive, les soignants vont pouvoir s’interroger sur leurs pratiques concernant le débriefing en équipe après un incident et sur l’annonce d’un dommage lié aux soins. Ils assistent ensuite au débriefing d’Anne ROCHER, psychologue clinicienne travaillant en réanimation et coach de dirigeant en entreprise, experte sur ces questions.

Comme tous les parcours de formation de la SafeTeam Academy, le but est de stimuler la réflexion des apprenants sur les axes d’amélioration, individuels, collectifs et institutionnels.

Si vous aussi vous souhaitez participer à la fiabilisation des soins au sein de vos structures, les formations SafeTeam Academy sont faites pour vous ! Pour en savoir plus, écrivez à l’adresse suivante : contact@safeteam.academy

* article L.1111-2 du Code de la santé publique, article 35 du code de déontologie médicale (article R. 4127-35 du Code de la santé publique)
* https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2014-11/eias_hors_ets_vd_1710.pdf
* https://ascopubs.org/doi/full/10.1200/JCO.2006.06.2935
photo de l'auteur de l'article du blog de la safeteam academy
SafeTeam Academy
Innover en santé par la vidéo-simulation
Revenir au blog
logo safeteam

Nos équipes s’engagent à évaluer vos besoins, et à vous apporter une réponse en moins de 48h